Comment rédiger un plan d’adaptation

L’employeur s’engage à fournir un environnement sans discrimination pour les personnes en situation de handicap. Lorsqu’un employé ayant un handicap demande une adaptation, le processus suivant est proposé.

Étape 1 : Reconnaître le besoin d’une adaptation

Le besoin d’une adaptation peut être :

  • Demandé par l’employé à travers son surveillant ou le Service des Ressources Humaines (RH) ;
  • Identifié par le gestionnaire immédiat ou le gestionnaire recruteur.

Étape 2 : Obtenir l’information pertinente pour déterminer le besoin

L’employé doit s’impliquer personnellement pour cette étape :

  • L’entreprise n’a pas besoin de connaître les détails de la nature de la déficience de l’employé pour fournir une adaptation; il n’a qu’à connaître les capacités fonctionnelles de l’employé ;
  • Le gestionnaire peut demander une évaluation des capacités fonctionnelles au frais de l’employeur ;
  • L’employé et son surveillant évaluent les mesures potentielles de solution les plus appropriées ;
  • Un spécialiste externe pourra être réquisitionné au frais de l’entreprise ;
  • L’employé peut solliciter la présence d’un représentant du syndicat ou, en l’absence d’un syndicat, d’un autre représentant de son milieu de travail.

Étape 3 : Écrire un plan formel et individuel d’adaptation

Lorsque l’adaptation la plus appropriée est déterminée, les détails de l’adaptation sont écrits dans un plan formel, incluant :

  • Les formats accessibles (ex.: braille) et supports de communication (ex.: écran de lecture) disponibles (si demandé) ;
  • Plan d’intervention d’urgence, si requis ;
  • Toute autre adaptation à être fournie.

Le plan d’adaptation est fourni à l’employé dans un format qui rencontre ses besoins d’accessibilité selon son handicap :

  • Les renseignements personnels de l’employé sont protégés en tout temps ;
  • Si l’adaptation demandée est refusée, le gestionnaire doit informer l’employé des raisons du refus de façon accessible à l’employé.

Étape 4 : Mise en application, suivi et révision du plan d’adaptation

  • Des révisions formelles sont effectuées à fréquence prédéterminée ;
  • Le plan d’adaptation est examiné si le lieu de travail de l’employé ou son poste sont modifiés ;
  • Le plan d’adaptation est examiné si la nature de la déficience change ;
  • Si l’adaptation n’est plus appropriée, l’employé et son gestionnaire travailleront de concert à rassembler les renseignements nécessaires afin de réévaluer les besoins de l’employé pour permettre à l’employeur de déterminer la meilleure mesure d’adaptation.

Source : Conference Board of Canada

Accessibilité