Trudeau, Margaret

Print this page

Margaret TrudeauMargaret Trudeau a été aux prises avec la bipolarité pendant plusieurs années. Mais ce n’est qu’à l’occasion de la mort de son fils Michel en 1998, tué dans une avalanche, qu’elle a été traitée au Royal Ottawa Mental Health Centre.

«J’ai été sérieusement touchée par la maladie mentale. Ici, on m’a donné les outils nécessaires pour mieux vivre. Ce fut un dur combat, mais j’ai reçu le soutien nécessaire. Merci du fond du coeur, Royal Ottawa, pour ce que vous avez fait pour ma famille et moi, et pour tout ce que vous ferez encore pour bien d’autres personnes.»

Margaret Trudeau admet qu’elle n’est pas encore guérie. Il n’y a pas de remède à la bipolarité. Mais les médicaments qu’elle prend et qu’elle devra prendre pour le reste de ses jours, rétablissent l’équilibre chimique de son cerveau et lui permettent de mener une existence normale.

Source:  (Agence QMI) 29 septembre 2010
lcn.canoe.ca