Archives par étiquette : sans obstacles

Couloirs (corridors)

Un couloir accessible est un couloir sans obstacles.  Mais pas seulement…

Ses normes :

  • Largeur minimale de 1100 mm et aménagement tous les 30 m d’une surface plate de 1800 mm X 1800 mm réservée au dépassement.
  • Pente du couloir de 1:20 maximum, sinon celui-ci devra être conçu comme une rampe.

Suggestions supplémentaires :

  • Largeur minimale de 1800 mm recommandée pour les couloirs très achalandés afin de permettre à deux utilisateurs de fauteuil roulant de se croiser.
  • Bon éclairage.
  • Revêtement du plancher (voir plancher accessible) antidérapant, dur, plat et antireflet. 
  • Objets suspendus à 1980 mm du sol.
  • Tourniquets, dispositifs pivotants placés aux entrées pour ne laisser passer qu’une personne à la fois, avec barrière directement adjacente d’une largeur libre d’au moins 865 mm.
Les couloirs doivent être des parcours sans obstacles, car ils donnent accès à tous les services et installations de l'établissement.Click to Tweet

 

Billetterie ou guichet

La LAPHO exige qu’on prenne en considération l’accessibilité lorsqu’on construit à neuf, rénove ou remplace.  

Suggestions et normes :

  • Plancher ou sol (à l’extérieur) antidérapant, dur, plat et antireflet.
  • L’aire d’attente pour la billetterie accessible.
  • Comptoirs accessibles identifiés.
  • Comptoir unique de plus de 2000 mm de longueur : avoir au moins une section sans obstacles.
  • Surface du comptoir à une hauteur de 775 à  875 mm au-dessus du sol et dégagement sous le comptoir de la section sans obstacle d’au moins 740 mm de largeur, 500 mm de hauteur et 485 mm de profondeur.
  • Aménager une tablette rétractable qui respecte les mêmes conditions de dégagement pour les jambes de la personne en position assise.
  • Comptoir plat pour pouvoir y déposer un objet.
  • Préposé assis pour se trouver au même niveau que le visiteur en fauteuil roulant ou en triporteur.
  • Amplificateur ou ouverture dans la vitre assez grande pour les billetteries fermées ou avec une vitre pour permettre à la personne malentendante de mieux entendre ou de lire sur les lèvres du préposé.
  • Lieu bien éclairé sans zone d’ombrage.
  • Personnel prêt à communiquer par écrit avec les personnes qui ont de la difficulté à entendre.
  • Mêmes critères pour le guichet libre-service que pour le guichet traditionnel pouvant être équipé d’un écran tactile et avoir une option de commande vocale.
Comme la billetterie ou le guichet sont un arrêt essentiel, il doit être accessible.Click to Tweet