Rampe accessible

Une rampe d’accès est, d’une manière générale, très pratique.  Elle sera utilisée autant par la population en général que par les personnes en situation de handicap. Pensez aux livreurs, aux parents avec un pousse-pousse, aux voyageurs avec une valise à roulettes, etc.

Suggestions pour rendre une rampe accessible à tous

  • La rampe devrait être située le plus près possible de l’endroit auquel elle donne accès comme, par exemple, l’entrée principale, le quai, etc.
  • La dénivellation entre le sol et la rampe ne devrait pas dépasser 0,75 mm
  • La pente ne doit pas dépasser 1 : 12.
  • Les côtés de la rampe doivent être protégés par des chasse-roues de 50 mm de chaque côté, une bordure, un mur ou un garde-corps.
  • Les deux côtés de la rampe doivent être équipés de mains courantes continues fabriquées d’un matériau antidérapant d’un diamètre minimum de 30 mm.
  • La largeur entre les mains courantes doit être de 900 mm.
  • On doit laisser un espace de 40 mm entre la main courante et le mur ou le garde-corps auquel ils sont fixés.
  • La hauteur du garde-corps qui protège et facilite les déplacements doit être de 1070 mm de la surface de la rampe.
  • Un palier de 1700 mm² sera installé en haut et en bas de la rampe.
  • Si la rampe est plus longue que 9000 mm ou qu’elle doit changer de direction, un palier de 1500 mm² sera situé entre chacune de ses sections.
  • Pour des raisons de sécurité, l’espace entre les paliers ajourés ne devrait pas dépasser 57 mm.
  • Afin d’être visible, le haut et le bas de la rampe doivent être de couleurs contrastantes.
  • Si le palier d’une rampe est devant l’entrée d’une porte, celui ci doit avoir une surface texturée afin d’être perceptible.
Quelques suggestions essentielles pour offrir une rampe #accessible.Click to Tweet