Curling

Print this page

Relativement nouveau aux jeux paralympiques (2006) et aux jeux olympiques (1998), le curling est pourtant un sport pratiqué depuis 500 ans.  Il fût inventé par les Écossais.  L’avantage du curling est qu’il requiert peu d’équipements.  Par contre, lorsqu’il se joue à l’intérieur, il peut s’avérer onéreux car les coûts reliés au système de refroidissement et l’entretien de la glace font grimper la facture.  Par exemple, il en coûte approximativement 15 $ par joueur pour jouer une partie de deux heures à Hawkesbury en Ontario.

Maintenant, comment se joue une partie de curling en fauteuil roulant?

Le terrain et les règles du curling en fauteuil roulant sont les mêmes que ceux de la fédération de curling à l’exception de deux règles adaptées.  La première règle à respecter est la position du fauteuil roulant lors du lancer, elle doit être immobile.  La deuxième règle concerne les balayeurs.  En fait, au curling en fauteuil roulant il n’y a pas de balayeur.  L’absence de ces derniers exige du lanceur une meilleure précision qu’au curling traditionnel puisque le balai permet d’affiner ou d’allonger le parcours d’une pierre.

But du jeu

Chacun des joueurs lance en faisant glisser sur la glace une pierre relativement lourde de 19 kilogrammes (c’est pourquoi nous la faisons glisser).  La pierre peut être lancée à l’aide d’une perche pour les personnes qui ne peuvent l’atteindre sur la glace. Pour mieux comprendre ce qu’est la perche, visionnez la photo de Christopher Daw, cet athlète paralympique originaire de London en Ontario.

http://www.radio-canada.ca/Turin/paralympiques/cyberReporters/2006/03/19/001-louishardy4.asp Sur la piste de curling il y a toujours deux cibles de dessinées.  Elles sont chacune située aux extrémités de la piste.  Tout dépendant de la position que vous jouez, vous aurez le choix de placer la pierre à l’intérieur ou à l’extérieur de la cible (de la maison).  Celle-ci est située à 36 mètres du joueur et elle mesure 4 mètres de circonférence.  Les joueurs se divisent les 8 pierres a lancées et la partie commence.  Une fois toutes les pierres lancées, les équipes reprennent le jeu à l’autre bout de la piste car les pierres y sont maintenant rendues.

Une partie dure six bouts.

L’équipe

Elle est constituée de 4 personnes.  Par contre, il est tout aussi possible de créer des équipes de deux ou trois joueurs.

Position et rôle des joueurs

Comme dans tout type de sport, chacun des joueurs occupe une position bien précise.  La première position, surnommé le lead ,  est habituellement  prise par le joueur le moins expérimenté.  Habituellement, le rôle du lead n’est pas de placer les pierres dans la maison pour compter des points mais plutôt de les placer en «garde», c’est-à-dire qu’elles doivent bloquer le passage aux autres pierres de sorte qu’elles ne puissent entrer dans la maison.  Le joueur le plus expérimenté est le skip et celui-ci dirige les joueurs à l’autre bout de la glace en leur indiquant avec leur balai où viser la pierre.  La deuxième et troisième place n’ont pas d’appellation spécifique, les joueurs jouent deuxième et troisième.  Ceux-ci doivent souvent exécuter des take-out ou des placements de pierre dans la maison.  Habituellement, c’est le skip qui détermine la stratégie de la partie.

Pour une belle introduction au curling, visitez le site en français de l’association mondiale de curling en fauteuil roulant http://wheelchaircurling.com/docs/ErniesDrills080701/french.htm.

Toutes les organisations mondiales et nationales de curling sont répertoriées à cette adresse :  http://icing.org/orgclubs/world/list.htm