Boccia

Print this page

Connaissez-vous le Boccia ?  Si vous avez déjà expérimenté la pétanque, le boulingrin ou le curling, vous en connaissez déjà beaucoup sur le boccia puisqu’il est de la même famille. Surtout joué en Europe, le boccia se popularise davantage depuis 1992, année où il est devenu une discipline paralympique. À qui s’adresse le Boccia ?  Principalement aux athlètes ayant la paralysie cérébrale.

Comme à la pétanque, le boccia se joue avec des balles.  D’ailleurs, boccia en italien signifie balle. Le but du jeu est de s’approcher le plus près possible du cochonnet tout en maintenant les balles de l’adversaire éloignées du cochonnet.  Un point est attribué pour chacune des balles se trouvant le plus près du cochonnet. Si notre première et troisième balle se trouve près du cochonnet, mais qu’une balle de l’adversaire se trouve entre les nôtres, nous ne marquons qu’un point.  Le but est de monopoliser la place près du cochonnet.  Lorsque l’adversaire monopolise l’environnement près du cochonnet, une des stratégies utilisées pour voler des points est de frapper le cochonnet avec les boules pour le déplacer.

Pour jouer au boccia, vous aurez besoin de 6 balles pour chaque équipe (la dimension d’une balle de pétanque) et d’un cochonnet.  En équipe ou en individuel, le boccia comprend 4 à 6 manches et une manche se termine quand tous les joueurs ont lancé leurs balles.

Pour qui est fait le boccia ?  Sur le plan de la compétition, le boccia est exclusif aux personnes ayant la paralysie cérébrale.  Les athlètes doivent utiliser un fauteuil roulant lorsqu’ils jouent.  Les joueurs qui ont des difficultés de coordinations utilisent une rampe sur laquelle ils font glisser les balles, d’autres utilisent les pieds ou les mains pour les lancer. Au boccia, les hommes et les femmes jouent ensemble. Rendez-vous sur le site de l’association canadienne des sports pour paralytiques cérébraux http://www.ccpsa.ca/

L’intégration et la présence du boccia aux jeux paralympiques depuis 1992 a énormément fait avancer cette discipline.  L’Association québécoise de sport pour paralytique cérébral travaille très fort à informer et recruter de nouveaux adeptes.  D’ailleurs, un document d’information a été créé afin d’améliorer les compétences des joueurs dans cette discipline.  Ce document de 37 pages pourrait intéresser des personnes désirant entraîner ou créer une équipe de boccia sur le plan local. http://aqspc.ca/sports-et-activites/boccia/