Nanisme

Print this page

Le nanisme est une anomalie congénitale imputable à différentes causes médicales et se définit comme un écart important de la taille, la situant en dessous de la moyenne. Le nanisme est une condition physique permanente très complexe. Il existe 500 formes de nanisme dans le monde.

Ces 500 formes se regroupent en 2 classes : nanisme proportionné (toutes les parties du corps sont affectées de manière égale) et nanisme disproportionné (les parties du corps sont affectées de manière différente). Les maladies osseuses telles que l’achondroplasie, l’ostéogenèse imparfaite et le syndrome de Morquio sont les formes de nanisme les plus courantes.

Complications

Le diagnostic survient lorsqu’un professionnel constate un retard de croissance marqué. Ce diagnostic peut aussi être fait durant la grossesse ou à la naissance et parfois dans les premières années de vie. Il faut tenir compte de plusieurs paramètres pour déterminer si une personne est de petite taille.

La plupart des formes de nanisme influencent le développement de certains os ou certaines parties du corps et en épargne d’autres. Par exemple, l’achondroplasie affecte les bras, les doigts, la forme du crâne alors que le tronc est de taille standard.

Les séquelles associées aux maladies qui causent le nanisme peuvent entraîner une déficience auditive, une compression de la moelle épinière, l’hydrocéphalie, des douleurs ostéotendineuses et de l’arthrose, une malformation de la dentition et de la mâchoire, une fissure palatine, des difficultés respiratoires, une hypotonie et un retard de développement, une lordose, une cyphose, des troubles neuropsychologiques…. Chaque cause de nanisme entraîne des séquelles particulières, en conséquence, personne n’a tous ces symptômes.

Les personnes de petite taille doivent faire l’objet d’une surveillance médicale attentive.  Dans le cas de l’achondroplasie, les complications telles qu’une compression de la moelle épinière peut entraîner la paralysie.

Toutes les causes de nanisme ont un point en commun : des conséquences importantes sur la santé physique, la vie quotidienne et la participation sociale des personnes qui en sont affectées.

Faits

  • Tout le monde peut donner naissance à un enfant de petite taille.
  • Toutes les maladies qui entraînent le nanisme ont une prévalence de moins de 1 personne sur 2 000.
  • C’est pour cela que ce sont des maladies dites rares. Certaines sont même très rares puisqu’elles affectent 1 personne sur 15 000.

Liens utiles

Association québécoise des personnes de petite taille (AQPPT) : www.aqppt.org

Association des personnes de petite taille en France (APPT) : www.appt.asso.fr/

Hôpital pour enfants Ste-Justine : https://www.chusj.org/fr/soins-services/N/Nanisme