Arthrite juvénile

Print this page

L’arthrite chronique juvénile, aussi appelée arthrite rhumatoïde juvénile, diffère cependant beaucoup de la polyarthrite rhumatoïde de l’adulte. De nombreux auteurs ont en effet laissé tomber le mot rhumatoïde et désignent maintenant l’arthrite chronique juvénile simplement par arthrite juvénile (AJ).

L’arthrite juvénile se définit comme une inflammation continue d’une ou de plusieurs articulations, pendant au moins six semaines, et qui ne peut être expliquée par aucune autre cause.

L’arthrite juvénile est-elle fréquente?

L’arthrite juvénile (AJI) compte parmi les maladies chroniques les plus répandues chez les enfants. Au Canada, elle touche un enfant sur mille âgé de moins de 16 ans. Elle se rencontre tant chez les garçons que chez les filles.

Quels sont les signes avant-coureurs de l’arthrite juvénile?

Les enfants atteints d’arthrite ne se plaignent pas toujours de douleur articulaire. C’est pourquoi il est parfois difficile de détecter l’inflammation des articulations chez l’enfant. Parfois, le seul indice initial de l’arthrite est une certaine raideur au réveil ou après la sieste, un boitillement ou une difficulté à utiliser le bras ou la jambe. Dans de rares cas, l’arthrite ne produit aucun autre signe sauf une enflure de l’articulation ou une certaine perte de mobilité, mise en évidence à l’examen. L’arthrite juvénile est donc difficile à détecter, et même des médecins très expérimentés risquent parfois de ne pas la reconnaître. Votre médecin recherchera donc attentivement tous les signes d’enflure articulaire ou de perte de mobilité qui pourraient témoigner d’une inflammation des articulations.

Quelle est la cause de l’arthrite juvénile?

Personne ne sait avec certitude ce qui cause l’arthrite juvénile. Ce que nous savons toutefois c’est qu’en général, l’arthrite n’est pas une maladie familiale et qu’elle n’est presque jamais transmise d’un parent à l’enfant. Par conséquent, le risque que votre enfant transmette l’arthrite à ses propres enfants est très faible. L’arthrite juvénile n’est pas non plus causée par une maladie ou une infection dont l’un ou l’autre parent pourrait avoir été atteint à un moment ou l’autre et elle n’est pas non plus reliée à aucun événement pendant la grossesse. L’arthrite juvénile n’est pas causée par une mauvaise alimentation, et il n’existe aucune preuve que l’arthrite peut être améliorée par des diètes spéciales. De même, bien que beaucoup de personnes arthritiques soient convaincues que leur arthrite les fait moins souffrir sous des climats chauds et secs, il n’existe aucune preuve que l’arthrite juvénile est causée ou améliorée par un climat particulier. En outre, bien que certains enfants arthritiques manifestent de la fièvre et des éruptions cutanées, nous savons de façon certaine que l’arthrite juvénile n’est pas contagieuse.

La manifestation de l’arthrite juvénile peut coïncider avec une infection ordinaire ou une blessure, mais de tels événements courants ne causent pas une arthrite chronique. À l’heure actuelle, les scientifiques croient que c’est le système immunitaire qui produit cette inflammation. Le système immunitaire de l’organisme est un mécanisme de défense complexe et très perfectionné qui combat l’infection en produisant une inflammation, par exemple comme dans l’amygdalite. L’amygdalite est causée par une infection bactérienne connue, et la présence d’amygdales douloureuses, rouges et enflammées est un signe que le système immunitaire de l’organisme réagit normalement pour éliminer l’infection. Dans l’arthrite juvénile on observe également l’inflammation d’une ou de plusieurs articulations mais nous ne savons pas ce qui cause cette inflammation. Chez l’enfant arthritique, le système immunitaire semble être hyperactif. Ce mécanisme de défense réagirait donc de façon inappropriée à l’infection ou il reconnaîtrait erronément une substance dans l’organisme comme étant un agent infectieux et réagirait en produisant une inflammation chronique. Cette inflammation se manifeste par des articulations chaudes, raides, enflées et souvent douloureuses.

Que pouvez-vous faire si votre enfant est atteint d’arthrite juvénile?

Diagnostic

L’arthrite juvénile se définit comme une inflammation continue d’une ou de plusieurs articulations pendant au moins six semaines et qui ne peut être expliquée par aucune autre cause. Puisque l’arthrite peut faire partie du tableau clinique de nombreuses maladies différentes et puisqu’il n’existe pas de tests permettant de poser un diagnostic définitif d’arthrite juvénile, il faut procéder à d’autres épreuves diagnostiques pour éliminer les autres causes possibles de la douleur et de l’enflure articulaires. Votre enfant devra donc probablement subir des radiographies et des analyses de sang. En outre, lorsque le diagnostic d’arthrite juvénile est confirmé, ces épreuves diagnostiques devront être répétées de temps à autre pour surveiller l’évolution de la maladie et les effets du médicament.

Chez l’enfant, l’arthrite se manifeste sous de nombreuses formes et par des symptômes très variés. C’est pourquoi lorsqu’un médecin soupçonne ou diagnostique l’arthrite chez un enfant il est généralement nécessaire d’adresser l’enfant à un spécialiste, par exemple un pédiatre ou un rhumatologue (médecin ayant reçu une formation spécialisée pour le diagnostic, l’évaluation et le traitement des maladies des articulations, des muscles et des os). Il est important qu’un diagnostic précis soit posé pour qu’un programme de traitement spécialement adapté aux besoins de votre enfant puisse être élaboré.

Pour en connaître davantage sur l’arthrite juvénile,  visitez le site:  www.arthrite.ca