Limitations intellectuelles

Print this page

Les déficiences intellectuelles affectent les individus et les capacités à fonctionner en milieu de travail à différents degrés.  Tout dépend de l’individu et des tâches qu’il doit remplir, mais aussi à un plus grand degré, les efforts mis de l’avant par l’employeur pour adapter son milieu de travail.

Prenons par exemple les troubles comportementaux qui sont quelques fois associés à des retards de développement.  On peut enseigner les bons comportements à adopter dans le milieu de travail en s’assoyant avec l’employé et en lui expliquant de façon claire et imagée (à l’aide d’exemples concrets) les choses qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas.  Associez des conséquences disciplinaires au non-respect de ces règles, mais assurez vous aussi de reconnaître et de gratifier les comportements exemplaires chez l’individu.  Si nécessaire, vous pouvez aussi instaurer un système de mentors qui permettront à l’employé de s’adapter à son nouveau milieu de travail tout en étant intégré au groupe en place.

Considérez aussi que les employés en place doivent aussi faire preuve de respect envers les employés vivant avec des limitations intellectuelles.  Offrez au besoin une formation sur les réalités de cette limitation et les comportements à adoptés face aux individus confrontés à cette limitation au quotidien.  Veillez à la résolution de conflits de façon proactive et si nécessaire transférez l’employé à un autre groupe de travail ou bien à un autre département.

En tant que superviseur d’un employé vivant avec une limitation intellectuelle, vous serez peut-être appeler à apporter des directives et du support quotidien.  Utilisez le renforcement positif et établissez avec l’employé des tâches et des objectifs à court et long terme, de façon claire et précise.  Si nécessaire, inscrivez ces directives sur papier.  Restez flexible et adaptez-vous pour optimiser vos interactions avec votre employé.  Des rencontres avec un superviseur peuvent aussi être des moments stressants pour un employé dont les aptitudes sociales pourraient être limitées.  Pour alléger ces sentiments d’anxiété, avertissez-le à l’avance de la rencontre et du sujet qui sera abordé lors de celle-ci.  Considérez aussi lui permettre d’être accompagné d’un ami ou d’un collègue pour que la situation soit moins intimidante pour lui.

En ce qui concerne la gestion du temps, gardez en tête de ne pas instaurer des horaires trop serrés. Si l’employé prend du retard, il serait sage d’avoir planifié à l’avance du temps pour se rattraper.  Rappelez-lui les tâches importantes qu’il doit réaliser et produisez une liste écrite des activités à réaliser au cours de la journée qu’il pourra cocher au fur et à mesure qu’il les réalise.  Ou bien encore, mettez à sa disposition un enregistrement vocal qui lui réitérera ce qu’il doit faire au besoin.

Penchons-nous maintenant sur des aspects plus techniques du milieu de travail.  La lecture, l’écriture et le calcul sont tant d’aspects avec lesquels une personne vivant avec une déficience intellectuelle ou des troubles d’apprentissage pourrait avoir des problèmes.

La lecture et l’écriture peuvent être un obstacle important, mais avec des techniques simples vous pourrez permettre le bon fonctionnement de votre employé.

  • Convertir les textes en documents audios ou bien en une police de caractère facilement lisible
  • Fournissez un lecteur portable qui permet de balayer un mot qui sera lu à voix haute par l’instrument
  • Dans le cas de documents digitaux, utilisez des logiciels qui permettent la lecture de l’écran
  • Utilisez un logiciel qui permet de dicter un texte plutôt que de le taper à l’ordinateur
  • L’achat de correcteurs électroniques ou de dictionnaires permettra de faciliter la rédaction de textes
  • Permettez à l’individu en question de vous répondre de façon orale plutôt qu’écrite
  • Encouragez votre employé à suivre une formation de base en lecture et en écriture.

La mathématique est présente partout dans le monde qui nous entoure et cela n’exclut pas les milieux de travail.

  • Permettez l’utilisation de calculatrices dans le milieu de travail
  • Fournissez des calculatrices parlantes au besoin
  • Utilisez des outils de mesure parlants
  • Des feuilles rappelant les calculs de base à réaliser pourraient aussi être mises à la disposition des employés.