Limitations auditives

Print this page

Les déficiences auditives sont une des limitations pour laquelle il est le plus facile de s’adapter en milieu de travail. Tout dépendant des aptitudes des individus concernés et du lieu de travail, différentes approches seront à privilégier.

La communication écrite est une bonne approche dans la plupart des cas.  Plusieurs types de communications écrites sont à considérer dans le cas échéant.  Dans le monde d’aujourd’hui, où la technologie prend une place grandissante dans le milieu de travail, de plus en plus d’avenues sont possibles. Au-delà du bon vieux papier/crayon, la messagerie instantanée dans ses différentes formes offre l’avantage d’une communication directe dans le milieu de travail.  Un cellulaire, un blackberry, un système de communication interne ou bien encore des services offerts sur Internet offrent une polyvalence inégalée.  Le courriel est aussi une façon simple et efficace de communiquer avec un employé dont l’ouïe serait déficiente.

Il y a bien sûr des situations où il est impossible de communiquer de façon écrite.  Dans ces cas, il vous serait peut-être bénéfique de suivre une formation de base sur le langage des signes et de l’offrir à vos employés. Ceci faciliterait non seulement vos interactions avec l’employé, mais démontrerait aussi votre volonté de l’inclure pleinement dans le milieu de travail.

Dans le cadre de formations ou de réunions, un interprète pourrait être sur place pour faciliter les interactions avec votre employé.  Les vidéos présentés dans le cadre de tels événements devraient être sous-titrés ou bien lorsque cela n’est pas possible, le texte du vidéo en question pourrait être remis à votre employé pour lui permettre de bénéficier du visionnement du vidéo en question.

Les alarmes d’incendies ou d’autre nature posent un sérieux problème pour les personnes qui vivent avec une limitation auditive.  Les alarmes en question devraient être munies de signaux visuels, plusieurs le sont déjà.  Un signal lumineux pourrait également être envoyé à la station de travail de votre employé, ou bien encore son ordinateur pourrait l’avertir du danger imminent.  Une pagette est aussi une option possible, pour permettre à l’employé de percevoir l’alarme peu importe où il se trouve dans le milieu de travail.

Dans certains cas, l’ouïe de l’individu n’est pas complètement absente, mais tout simplement réduite.  Dans ces cas, certaines des adaptations mentionnées précédemment s’appliquent aussi, mais d’autres options s’offrent également.

Différents systèmes d’amplifications existent, tant pour usage personnel, comme les implants cochléaires, que dans des situations ou un plus grand nombre d’individus sont concernés comme les boucles d’asservissements utilisées lors de conférences par exemple.  Les téléimprimeurs sont aussi une bonne option lorsque l’utilisation du téléphone fait partie des tâches courantes de votre employé.  Sinon, d’autres adaptations technologiques sont possibles lorsqu’on considère le téléphone, que ce soit au niveau de l’amplification ou de l’utilisation d’un casque d’écoute.