Allergies environnementales

Print this page

Les allergies environnementales sont de plus en plus communes dans le monde d’aujourd’hui et sont considérées comme une limitation à part entière.  Leurs causes et leur nature sont aussi diverses que les façons d’y remédier.  Il est important de discuter avec l’employé de ses besoins et de la meilleure façon de parer aux problèmes auxquels il fait face dans le milieu de travail.

La qualité de l’air est de première importance dans le cas des allergies environnementales.  On peut améliorer la qualité de l’air de plusieurs façons comme:

  • Fournir un espace de travail avec des fenêtres fonctionnelles
  • S’assurer que le système de ventilation soit nettoyé et qu’il utilise des filtres haute efficacité pour éviter l’accumulation de moisissures et de poussières
  • Utiliser des systèmes de filtration de l’air à grande échelle ou bien dans une station de travail
  • Assurer l’évacuation de vapeurs s’échappant de photocopieurs ou d’autres machineries et équipements présentes dans le milieu de travail
  • Limiter l’utilisation de fragrances, de produits nettoyants toxiques, de pesticides ou de tout autres polluants dans le milieu de travail

Bien sur il n’est pas toujours possible d’éviter l’utilisation de ces produits dans le milieu de travail.  Dans ces cas-là, il est possible d’avertir les employés en question et de leur permettre d’adapter leurs horaires de travail.  Vous pourriez leur permettre de travailler à la maison, sur un autre étage ou à un autre bureau durant la durée des travaux ou pendant que l’odeur est présente dans le bureau.  Autant que possible, réalisez ces travaux alors que vos locaux ne seront pas occupés pour en minimiser l’impact sur vos employés.